Menu pour le régime hypoallergénique

[ad_1]

Il existe de nombreux styles d’alimentation dans la vie moderne, grâce à la fois à la mondialisation et aux progrès scientifiques qui ont permis de découvrir des avantages et des effets négatifs sur ces deux aliments. Ces dernières années, nous avons également ajouté de nouveaux produits que nous ne connaissions pas et qui facilitent de nouveaux styles d’alimentation.

En matière de santé, il est très important d’unifier les goûts et les préférences avec une supervision médicale soutenue par des avancées scientifiques provenant de sources fiables. Un style très populaire est le régime hypoallergénique, où la plupart des produits transformés du monde moderne sont retirés de la liste, ainsi que les avantages en réduisant la possibilité de maladies chroniques. Si vous voulez en savoir plus sur ce type de régime, nous vous expliquons dans l’article suivant de l’ssgus menu du régime hypoallergénique et ses fondamentaux.

Qu’est-ce que le régime hypoallergénique ?

Notre corps a la capacité de produire des réactions pour se défendre contre une grande diversité de dangers, à la fois stagiairesLa production d’antigènes par l’organisme, tels que les cellules cancéreuses et défectueuses, est assurée par l’environnement externe.

Cependant, dans certains cas, nos défenses deviennent incontrôlables, et dans leur objectif de vouloir nous défendre ils s’attaquent à ces antigènes d’une manière exacerbée, causant des désagréments mineurs à des risques encore plus grands pour l’individu, pire encore que ce que cet élément irrégulier pourrait normalement causer. Ces réactions exacerbées dues à cette hypersensibilité sont appelés allergies.

Le régime hypoallergénique est un régime alimentaire qui permet réduire ou éliminer les réactions allergiquesen fournissant des ressources et des habitudes qui permettent au système immunitaire de rétablir son équilibre.

Vous avez peut-être pensé jusqu’à présent que ce régime ne servait qu’à soulager des allergies alimentaires spécifiques, ou à éliminer l’aliment qui provoque l’allergie et c’est tout, mais ce n’est pas le cas. C’est tout un style d’alimentation qui, grâce à ses effets sur le système immunitaire et le métabolisme, peut aider à combattre et à prévenir pratiquement toutes sortes d’affections allergiques, notamment les allergies aux abeilles, aux poils d’animaux et au pollen, pour ne citer que quelques exemples non liés à l’alimentation. On peut donc dire que le régime hypoallergénique est l’un des remèdes naturels pour lutter contre l’allergie.

Les bases du régime hypoallergénique

Ce style donne la priorité aux aliments auxquels le corps mieux adapté à l’évolutionIl représente un risque minimal de réactions allergiques lors de son ingestion et favorise la santé immunitaire en général. Grâce aux progrès scientifiques, ses fondements ont évolué, dans lesquels on évite non seulement les produits transformés (de très courte présence dans l’histoire de l’homme), mais aussi certains aliments plus directs de source naturelle ainsi que biologiques ou intégraux, car le fait qu’ils soient naturels ne signifie pas que l’organisme est bien adapté à leur consommation.

Elle assure également inclure suffisamment de nutriments nécessaire pour récupérer et maintenir la santé de vos défenses, car le droit et la nature de chaque être est de vivre en bonne santé. Cela signifie que nous ne sommes pas programmés pour vivre avec des allergies.

Une autre justification suggérée est que nous sommes nés conçus pour bouger. Il est fortement recommandé d’accompagner le régime hypoallergénique d’un un mode de vie physiquement actif pour atteindre et maximiser ses effets.

Menu pour le régime hypoallergénique - Les bases du régime hypoallergénique

Menu du régime et des habitudes hypoallergéniques

Nous allons maintenant vous expliquer ce que le des habitudes alimentaires hypoallergéniques pour pouvoir concevoir un bon exemple de menu hypoallergénique. Vous trouverez ici certains aliments ou habitudes qui provoquent parfois des allergies, comme les crustacés. Dans de telles circonstances, ce qu’il faut toujours recommander, c’est de suivre le régime alimentaire de manière cohérente et, avec une supervision médicale, d’identifier le moment où l’allergie a déjà diminué ou disparu.

Nourriture à consommer

  • LégumesLa consommation doit être constante, en donnant la priorité aux produits verts et frais et en offrant de la variété. Exemples : épinards, laitue, brocoli, gousse de vanille, tomate.
  • FruitsLes principaux ingrédients sont la papaye, la mangue, le melon et la pomme. L’avocat et l’auyama sont également essentiels, et peuvent même être ajoutés dans une variété de recettes de tous les jours.
  • Protéines d’origine animaleLes poissons et les fruits de mer sont essentiels, car leurs acides gras sont anti-inflammatoires, aidant directement le système immunitaire à fermer les plaies et les processus inflammatoires chroniques qui l’usent. Les œufs et les oiseaux biologiques devraient également être inclus. Les algues sont une option à envisager, à doses modérées.
  • Fibres et amidonsLes aliments tels que les patates douces, les carottes et les betteraves sont très bénéfiques. Les noix aussi, en petites quantités (sans compter les arachides, qui sont une légumineuse).

En cas d’effets indésirables chez la personne, comme les flatulences qui peuvent se produire avec les brocolis, le traitement et le régime alimentaire doivent être accompagnés d’une assistance médicale par un spécialiste qui s’occupe du problème et qui détermine avec lui s’il peut reprendre la consommation de nourriture à un moment donné.

Habitudes à adopter

  • Nombre de repas par jour3 repas par jour, avec possibilité de jeûne intermittent, ce qui permet à l’organisme de compléter les processus de désintoxication accumulés.
  • Une alimentation équilibréeLe groupe alimentaire : incluez tous ces groupes alimentaires mentionnés dans chacun de vos 3 plats, en évitant les fruits le soir pour un meilleur repos.
  • Une hydratation adéquateSiroter constamment de l’eau ne permet pas non plus au système immunitaire de bien se reposer. Buvez mieux dans de grands verres, moins souvent.
  • Activité physique constanteLe meilleur endroit où aller est à la campagne.
  • Assistance à la psychothérapieAllergies : toutes les allergies ont une composante psycho-émotionnelle impliquée, à un degré plus ou moins important, de sorte que cette dimension de l’être doit être prise en compte. Certains aliments éliminés de ce régime peuvent être aussi addictifs que les drogues dures.
Menu pour le régime hypoallergénique - Menu pour le régime hypoallergénique et habitudes

Aliments à éviter dans le cadre du régime hypoallergénique

Ils devraient être réduits ou les éléments suivants doivent être supprimés de la table, pour leurs effets avérés sur la santé immunitaire et/ou pour les réactions qu’ils produisent immédiatement après avoir été ingérés :

  • Le sucre raffiné et les édulcorants artificiels, ainsi que le nombre infini de produits qui en contiennent comme les boissons gazeuses, les pâtisseries ou les jus.
  • Sel raffiné.
  • Laiterie et ses dérivés.
  • Viande rouge : mammifères.
  • Viandes transformées de toute sorte.
  • Cacahuètes.
  • Le soja et les céréales.
  • Gluten : blé, orge, seigle, avoine
  • Pomme de terre/pomme de terre et riz raffiné : sa charge glycémique élevée produit une forte réaction immunitaire.

Cet article est purement informatif, sur ssgus.com nous n’avons pas le pouvoir de prescrire des traitements médicaux ou de faire un quelconque diagnostic. Nous vous invitons à consulter un médecin en cas de problème ou de malaise.

Si vous souhaitez lire d’autres articles similaires à Menu pour le régime hypoallergéniqueNous vous recommandons d’entrer dans notre catégorie d’aliments.

[ad_2]